top of page
Rechercher

Week-end Mon tambour & moi


Ce week-end fait partie des Week-ends de l'art de la Chamanka, le prochain qui aura lieu sera celui sur la voix, "Libérez votre voix". Quand ? Les 8, 9 et 10 décembre 2023.


Il y a donc eu le Week-end « Mon Tambour & Moi », il y a eu la présence d'Oliana (Or-photographie) et il y a eu vous.


Je viens de parcourir le reportage photos d'Oliana et c'est avec une profonde émotion que je commence cet article de blog. J'ai bien envie de partir de ses photos pour vous parler de ce moment, ce moment merveilleux, suspendu et intense...

Un week-end où la rencontre a eu lieu, parfois inattendue et surprenante, parfois émouvante et bouleversante et même encore d'autres fois confrontante.

Mon tambour & moi


Je me lance en écrivant ici en « direct ». Je vais réagir aux photos que je vais choisir également en temps réel et je vais laisser s'exprimer ce qui est. Ce qui alimentera cet article de blog est un doux mélange de photos, de souvenirs, de réflexion, de réactions sur l'instant.




Tout d'abord ma première pensée va me transporter dans le bleu de ce ciel et le lumineux contraste des nuages. La météo, une fois de plus s'est voulue clémente et généreuse. Elle nous a offert chaleur et lumière nous permettant de vivre l'expérience au plus près de la nature et dans l'immensité de l'espace ouvert pour cette rencontre.


Cet espace, quel espace ?


Celui des Z'âmes en mots à Marguerittes dans le Gard. C'est là que Laurie et Audrey, ainsi que leurs nombreux compagnons nous ont accueillies.

Un espace à leur image, un espace ouvert, naturel où il est si simple de se sentir chez soi. J'ai voyagé de lieu en lieu, posant mes valises ici ou là, ici puis là. Aujourd'hui, j'ai appris que les panneaux à l'entrée où il est écrit "Ici, nous vous accueillons le coeur ouvert", "Ici, vous êtes chez vous" cachent souvent la difficulté à être en accord avec ce qui souhaiterait être vécu et proposé.

Alors chez Laurie et Audrey, pas de panneaux, pas d'annonces fumeuses mais de doux regards et de larges sourires.

Et que dire de leurs compagnons discrets et naturellement si présents... un régal !




C'est toujours impressionnant comment ils nous ramènent à nous-même en quelques secondes, comment ils viennent nous interpeller, nous chercher parfois. Ils nous invitent à nous poser et observer. Je trouve qu'ils nous permettent de nous rendre compte à quel point nous basculons rapidement de l'observation à l'interprétation. En tout cas, chacun dans sa particularité vient poser une empreinte profonde avec laquelle nous repartons, plus riches encore.



Son tambour & soi



La place de son tambour dans sa vie est très différente d'une personne à l'autre. Elle dépend bien souvent de ses croyances. L'environnement dans lequel nous vivons modèle aussi le rapport à son tambour. Le fait d'en jouer tous les jours n'est pas l'élément principal dans la nature du lien que nous avons avec lui. Pour moi, c'est avant tout la projection que nous faisons sur lui qui forge l'intensité du lien.


Lors de ce week-end, découvrir, explorer et vivre ce lien a demandé du courage, de la confiance et de la force mais aussi de la tendresse et de l'envie.

Pour certaines les premiers instants de ce rendez-vous étaient imprégnés de doutes et d'interrogations, pour d'autres de peurs et d'incertitudes ou encore de joie et de paix.


La magie a opéré comme c'est souvent le cas quand la rencontre se fait dans la sincérité et la simplicité de ce qui est.


Dans le cadre particulier de cet atelier Mon tambour & moi, le tambour se vit comme la porte magique menant vers soi. Chacune à son rythme l'a franchie, acceptant ainsi de se rencontrer à travers lui.




Alors non, cela n'a pas toujours été agréable, ni même facile. Bien souvent, ce qui s'invite nous pousse dans nos retranchements et nous nous retrouvons face à nous-même...

"est-ce que je veux vraiment y aller ?"

C'est le moment de vérité, le lien à son tambour se pose alors en résonance à ses propres besoins : besoin de mouvement, besoin de soutien, besoin de libération, besoin de douceur, besoin de présence... Il est là pour vous et avec vous, il se pose comme miroir et il vous montre combien vous êtes l'outil parfait pour vous-même.



La surprise de la rencontre avec soi




La rencontre avec l'autre


Se rencontrer soi permet de rencontrer l'autre et aller à la rencontre de l'autre permet aussi de se rencontrer soi. Ces moments fabuleux où la rencontre se fait par le non verbal accompagnent l'exploration d'autres moyens de communication tout aussi puissants et parlant. Je me souviens encore de ces échanges de regards, de sourires amenant au rire parfois. Je revis ici, en observant ces photos comment la rencontre des unes et des autres séparément a créé, sans même qu'on s'en aperçoive ce regroupement joyeux.


L'intimité de la rencontre


Ce week-end était aussi une invitation à prendre du temps pour soi, et pour soi avec son tambour. En effet, ce n'est pas toujours évident de s'accorder ce tête-à-tête.

Chacune a su trouver la place adéquat à ce moment d'intimité.




Les rencontres imprévues


Ici, l'idée était de s'éloigner des repères habituels et d'utiliser ses sens mais aussi son tambour comme alliés. L'espace était ouvert à exploiter sa vibration, représentée physiquement par le tambour et son son pour informer les autres de sa présence etc... C'était également l'occasion d'accueillir l'imprévu. Cette proposition a été bouleversante à bien des égards mais la beauté de ces clichés et leur luminosité témoignent de ce que chacune a dépassé pour accéder à ce petit plus d'elles-mêmes.




Le feu nous a accompagné tout au long du week-end, séchant les larmes, réchauffant les cœurs et les corps. Il a su sécuriser les nuits offrant à certaines de laisser aller leur voix et s'autoriser même à chanter. Je profite pour remercier Aurore pour la transmission de ce chant merveilleux toujours présent et que je transmets à mon tour lors des différents ateliers proposés.




L'empreinte de la rencontre


Après deux jours et demi passés ensemble, après avoir sondé ce lien à son tambour, pour certaines l'avoir révélé, l'empreinte s'est posée comme une évidence. Elle a pris place dans la matière comme le reflet de cette expérience unique vécue. Elle restera pour chacune la preuve de la réalité vécue lors de ce week-end.

Subtilement cette proposition amène à être dans son énergie créatrice... l'énergie de vie.




La rencontre et après...


Vivre le mouvement de vie en un week-end et expérimenter que tout est possible, voilà ce que cette rencontre "Mon tambour & moi" nous a offert de vivre.

Cette rencontre avec soi a permis à chacune de traverser chaque étape, chaque épreuve même en acceptant à chaque instant de passer de l'autre côté du miroir.


Nous avons célébré cela lors du cercle de clôture, notamment en chantant

La Terre, le Ciel, la chaleur du feu, le chant de l'eau
Je les sens vibrer dans mon âme, dans mon esprit, dans mon cœur.

Le "après" appartient à chacune. La rencontre a eu lieu, elle a été émouvante. Pour ma part, elle aura marqué mon esprit et mon cœur... tant de beauté !




Week-end Mon tambour & moi

Pour moi...


Ces photos témoignent de ce qui est là pour moi. Je retiendrais que la présence d'Oliana est précieuse pour moi et pour les personnes participant aux week-ends. Elle nous offre de vivre l'expérience autrement, après coup et ses prises de vue sont si intimistes et si respectueuses de ce qui se vit que tout est encore vibrant, émouvant et chamboulant.


Chaque instant est une proposition de rencontre avec moi-même, il est très rare que je refuse cette rencontre. Ce week-end, avec vous, j'ai pleinement pris conscience que je suis à ma place et que ce que je fais est totalement en accord avec qui je suis. L'accompagnement thérapeutique est beau, il est un puissant catalyseur de la rencontre de soi, il ouvre le champ des possibles et nous permet de choisir notre place. Aujourd'hui je sais encore plus qu'hier que pour moi, l'outil est un prétexte à cette rencontre, il est l'objet de pouvoir indispensable pour accepter le chemin choisi. Je reste persuadée que nous sommes l'outil parfait pour nous-même avec notamment notre voix mais pas à pas, en harmonie avec notre sensibilité nous avançons ici avec le tambour, là-bas avec la peinture, et encore là-bas avec notre voix... vers notre autonomie.




Mon tambour & moi...


... nous jouons, créons, restons en silence, quelle que soit la forme, nous sommes présents l'un à l'autre. Nous avançons ensemble, notre lien se modèle au fil de l'expérience. Nous prenons place dans ce "seul ensemble".




Logo : une spirale dessinée en noir sur fond blanc. Elle se déroule vers la droite, en bas au centre, elle est coupée par un trait vertical petit, lui-même coupé à l'horizontal à son milieu par un trait courbe, semblable à la courbe de la spirale, en bas, détaché un point. A gauche, la spirale s'arrête et laisse place à un point, un peu plus loin un autre point suivi par une larme dans la courbe de la spirale.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page