top of page
Rechercher

Stage spirituel et mise en image

Accepter que l'empreinte laissée dans l'instant reste à jamais le moment présent



Gros plan sur sur roche gris clair, gris anthracite et blanc. L'eau de mer a dessiné un labyrinthe, au coeur duquel s'est déposé du sable blanc.


Depuis plusieurs années, je propose des stages spirituels. Ils se déroulent généralement sur 2 à 3 jours. Et quel que soit le thème, le stage se pose comme une porte à franchir sur son chemin pour aller un peu plus encore à sa rencontre dans un équilibre corps, cœur, esprit. C'est avant tout un moment privilégié que vous vous offrez pour vous vivre au plus près de vous-même, avec sincérité.


Même si le stage se vit en groupe, cela reste un cocon d'intimité, un moment de soi à soi. Et il a été longtemps difficile pour moi d'envisager qu'un photographe vienne capter ces instants que je ne pouvais imaginer se vivre que dans le moment présent. Je ne percevais pas à l'époque ce que cela pouvait apporter aux participants.

Il m'a fallu attendre de comprendre que « demain, c'est aujourd'hui » et surtout rencontrer le regard d'artiste d'Oliana pour ouvrir la porte à cette expérience.


Demain, c'est aujourd'hui

Chaque expérience est unique car l'expérience ne peut être qu'instant présent. Et lorsque les participants découvrent les clichés faits par Oliana pendant le stage, ils vivent une nouvelle expérience dans l'instant. C'est vraiment cette prise de conscience qui m'a permis de lâcher mes a priori sur le sujet.


La communication visuelle


Ecrire ce paragraphe me ramène à un de mes premiers articles de blog et aussi aux raisons qui m'ont poussée à créer ce site... « Etre visible et l'accepter ».


La vue est le sens le plus développé chez l'humain, elle est le référent premier de notre mental. Et à l'heure actuelle avec le numérique, le visuel a pris une place immense dans le domaine de la communication. Je n'en suis pas à faire des vidéos quand même ! La création de mon site m'a demandé d'aller chercher et d'utiliser des photographies pour agrémenter et illustrer mes textes.


J'avoue que la rencontre avec le travail d'Oliana, Or-photographie a changé ma vision des choses et c'est génial ! Son approche de la photographie et son cœur d'artiste ont parlé immédiatement à mon propre cœur d'artiste et à mon approche de la vie. Elle a su simplement par sa présence et la beauté de son regard faire fondre mes dernières résistances.





Ce qui me touche chez Oliana ? la puissance de sa présence discrète et respectueuse de l'intégrité de chacun dans ce qu'il vit. Rien n'est prétexte à intrusion et elle sait naturellement déposer son appareil photographique dans sa sacoche pour laisser toute la place à la pudeur et l'intime de l'instant. J'aime l'équilibre qu'elle pose entre distance et proximité, les nuances dont elle pare son intérêt. Avec douceur, elle impose son style, son être et son regard sur les choses, les personnes et l'expérience. Elle sait se placer au cœur de l'émotion et lui permettre par ces prises de vue de voyager encore et encore... et encore plus loin... et longtemps, je dirais même éternellement.

Avec elle, la magie opère. Elle se fond dans le cadre du stage, dans l'environnement naturel qui nous accueille, dans le groupe tout en restant à sa place et surtout fidèle à elle-même.

Elle peut par un gros plan de vos mains transcrire votre histoire, votre personnalité.



Photo noir et blanc. Gros plan sur les mains d'un homme à l'âge avancé. Le corps de l'homme est à gauche de l'image et ses jambes à droite. Il porte une chemise à carreaux, un jean gris clair et un bracelet au poignet de sa main gauche. Cette main tient le poignet de son autre main que l'on ne voit pas.



L'expérience pendant le stage

Participer à un stage spirituel n'est pas anodin, vivre l'expérience en groupe pose un cadre particulier où peuvent se mêler différents sentiments. Cela peut aussi se vivre comme un catalyseur ou bien au contraire comme un frein mais dans les deux cas, cela vient toujours vous parler de vous, de votre rapport à l'autre et donc vous ramener à vous-même.


La présence d'un photographe, ici dédiée à capter ce qu'il y a de plus intime dans ce que vous vivez peut ajouter à ce que vous-même venait capter de vos fonctionnements, vos croyances, vos interprétations etc...

Cela peut vous inviter à ouvrir les yeux sur des notions telles que l'intrusion, la capacité à rester concentrer, centrer et aussi sur le rapport à la sécurité... cela vient subtilement titiller votre rapport au lâcher prise.


L'expérience de la découverte des photos

Quelques jours après le stage, l'expérience s'invite dans la découverte des clichés. Vous êtes alors en tête-à-tête avec vous-même.

Riche des expérimentations du week-end, vous vous posez face à la réalité vécue. L'expérience se base sur des principes de complémentarités. Je m'explique. Lors du stage, vous vivez ce qui vous traverse dans votre intériorité et vous êtes à même lors des espaces de paroles de témoigner et de partager ce qui est ; vous mettez votre vécu à l'extérieur et vous l'offrez au groupe comme un miroir précieux. Le principe de résonance fait le reste. Lors de l'intime rencontre avec votre image, c'est de l'extérieur que cela vient. C'est le regard de l'autre posé sur votre propre expérience vécue qui s'ouvre à vous. Le mouvement part ainsi de l'extérieur, entre en vous et parcourt votre être dans sa globalité. Vous vous laissez envahir par ce retour touchant, vous vous laissez imprégner par une réalité autre et semblable, douce et intense parfois dérangeante. Alors se mêlent les souvenirs et le présent, alors fusionnent l'intérieur et l'extérieur, soi et l'autre pour danser ensemble dans cette expérience commune profonde.

Parfois vous vous laissez surprendre à explorer des instants concrets de votre vérité, avec le recul nécessaire pour valider l'authenticité de cette dernière.




Le témoignage d'Audrey


« Quand je participe à un stage, je m’autorise à vivre une expérience et à laisser exprimer toutes mes émotions. J’aime la rencontre avec les autres, par un regard et un moment partagé j’apprends sur moi même. C’est une véritable aventure humaine. On vit le moment présent, avec qui on est et ce qui se pose pour nous, dans notre histoire personnelle. L’histoire pourrait en restait là, et j’en ressors déjà différente à chaque expérience, dans la connaissance de moi, mes prises de conscience et ma relation à l’autre.

Mais le voyage continue quelques jours plus tard avec les images d'Oliana. Elle a un regard doux et juste de ce qui se vit, sans artifice. Elle capte avec discrétion les émotions et les situations pour raconter notre histoire, authentique et sincère. Car on ne la voit pas, bien souvent. Elle est là, de loin, à photographier de près ce qui se passe sous son objectif. La découverte de ses photos ramène toujours de la puissance à mes prises de conscience. Je me vois, telle que je suis vraiment, profondément. Et cette trace indélébile qu’elle nous laisse grâce à ses clichés me permet de vivre et revivre chaque moment en ressentant les mêmes sensations que le jour où je les ai expérimentées. »




Parce que c'est elle... Or-photographie

Témoignage d'Oliana

En toute discrétion, capturer l’émotion. Je crois que ça résume bien ma façon de photographier. Pour capturer l’émotion la plus vraie possible, il faut à mon sens faire preuve d’une grande discrétion.

Au début, ce n’était pas facile pour moi d’être là, les stages spirituels de Sylvie sont parfois intenses et de nombreuses émotions sont vécues, il était alors difficile pour moi de retranscrire l’intensité de l’émotion sans être intrusive. J’avais peur de déranger.

Avec la pratique et les retours des participantes et de Sylvie, j’ai pris confiance. Aujourd’hui je crois être à la bonne distance. Être bien présente au cœur de l’action et de l’émotion pour faire perdurer en écho ce que je perçois lors de ces stages : toute la beauté de l’être humain dans toutes ses émotions, dans tous ses états, dans toute sa complexité, dans toute sa simplicité.

J’ai à cœur de coller le plus à l’instant présent dans toute ma vérité.

Mes photos sont des points de vue, je ne les retouche pratiquement pas. Certaines photos ne sont pas parfaites, certaines interrogent, certaines dérangent. J’essaie d’être à l’écoute de mes ressentis, de ce qui se vit dans le moment présent pour le retranscrire le plus justement possible. Je vis le stage aussi pleinement que les participantes, mais à ma manière. Parfois l’élan ne se fait pas.

Je laisse le mystère de l’expérience dans l’intimité du groupe.

C’est un équilibre naturel, vivant, mouvant qui vibre à l’intérieur de moi. Margaret Bourke-White disait « la photographie est l’art de saisir l’âme d’un instant », c’est cette âme que je souhaite capturer dès lors que j’ai un appareil photo entre mes mains.



Gros plan aux couleurs chaudes, ocres. A gauche, un bâton de sauge éteint posé dans un coquillage nacré. A droite, Une coque de bignone peinte en blanc sur laquelle des mots sont écrits en noir : Sylvie, rencontre, aimer, soleil... par -dessus un collier de perle rouge.


Je vois aujourd'hui la mise en image de mes stages spirituels comme un prolongement de l'expérience et même plus, elle est la porte ouverte vers la réminiscence de ce qui n'a pu se conscientiser dans l'instant, cet instant où autre chose était mobilisée. La sensibilité naturelle et simple -dans l'essence même- d'Oliana invite à un nouveau rendez-vous avec soi pour profiter autrement de l'expérience, pour réactualiser ce qui a bougé lors du stage, pour consolider le ressenti de ce qui est maintenant, pour le reconnecter... et pour tout un tas d'autres choses, c'est pourquoi je vous invite à vivre lors d'un prochain stage.


« La beauté est dans l'oeil de celui qui regarde » O. Wilde

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page