top of page
Rechercher

Développement personnel


Trouver l'accompagnant adéquat : qui choisir ?



De dos une femme d'un certain aux cheveux courts et blancs, veste noir. On devine qu'elle porte des lunettes de soleil noire. Elle est assise en tailleur, sa main droite avec une grosse bague posée sur son genou droit. Elle porte aussi un pantalon rouge. En face, une femme très souriante la regarde, la tête penchée sur sa gauche, les cheveux bruns et longs. Elle porte un tee-shirt manches courtes kaki.


Le développement personnel a pris place dans la vie d'un certain nombre de personnes. Il permet de développer la connaissance de soi, invitant à valoriser son potentiel. Il amène à parfaire la qualité de vie et à réaliser ses rêves. Il regroupe une multitude d'activités pouvant contribuer à ce mieux être.


Je dirais que le leader du développement personnel -j'entends par-là celui qui est en mesure de fédérer et diriger- est le coach. Pourquoi ? Certainement parce qu'il est celui qui accompagne au mieux à atteindre ses objectifs, qu'il soutient et motive.

Personnellement, si je devais me définir, j'aurais plutôt une sensibilité à me sentir thérapeute.

La thérapie est plus vue comme un traitement, celui-ci permet au patient c'est-à-dire la personne qui consulte de sortir des blocages qui l'empêchent d'atteindre des objectifs s'il s'en est donnés ou simplement, ce qui l'empêche de se sentir libre de vivre. La thérapie est communément associée à la psychologie ou à la médecine (au sens large).

Aujourd'hui les lignes ont bougé et je trouve que chaque accompagnant quel que soit son activité peut permettre à chacun de se rencontrer et de rendre cette rencontre plus intime encore, plus profonde.


D'ailleurs d'après son étymologie le mot « thérapeute » signifie « qui prend soin » ou encore « celui qui prend soin du corps ».


Photo noir et blanc. Une main d'homme posée sur un bloc d'argile qu'il vient de pétrir et avec lequel il a créé une forme ovoïde. Une main de femme posée sur la sienne. La main est recouverte d'argile séchée, un tatouage sur la main vers le pouce, un double bracelet noir au poignet

Le champ des possibles s'élargit et donne sa place à chaque domaine d'activité.

Alors où se situe la différence, dans la posture je pense. Comme je l'ai dit plus haut, le coach va encourager, poser des objectifs à atteindre. Le thérapeute va quant à lui garder une posture de neutralité, pas d'objectif, un accompagnement dans l'instant et plus tourné vers l'intériorité.


Je trouve les deux très complémentaires, surtout que certains coachs holistiques titillent la frontière des thérapeutes et apportent bien plus que de la stimulation.

Dans l'image que j'ai de l'accompagnement, je dirais que le coach fait travailler à l'extérieur pour aller vers son intérieur et que le thérapeute part d'un apaisement intérieur pour prendre sa place à l'extérieur.


Comment choisir son thérapeute ?


Je pense que votre sensibilité vous aiguillera et qu'il est indispensable de l'écouter. Que recherchez-vous ? De quoi avez-vous besoin ? Comment envisagez-vous cette rencontre avec vous-même et pourquoi vous engagez-vous sur ce chemin de développement personnel ? Est-ce pour atteindre les objectifs que vous vous fixez ? Est-ce pour vous comprendre et atteindre l'autonomie indispensable à vivre pleinement qui vous êtes ?


Choisir l'un ou l'autre, c'est peut-être simplement choisir le sens dans lequel vous prenez le chemin. Ce chemin c'est vous alors il vous mènera sans aucun doute au plus près de votre cœur. Il s'éclairera à chacun de vos pas.


 

Je pense que la sincérité dans la démarche est indispensable : souhaitez-vous guérir ou souhaitez-vous vous soulager de la souffrance ressentie ?

Se soulager est déjà une belle démarche dans le prendre soin de soi, cela peut être aussi une première étape sur ce chemin qui s'ouvre vers la guérison. La guérison demande courage et persévérance. "Se soigner" invite à prendre conscience que le Soi est nié.


Cela me fait penser aux quelques fois où j'ai dû aller chez le kinésithérapeute pour guérir tels ou tels maux dans mon corps et après seulement quelques séances être soulagée et ne pas aller au bout de la prescription parce que « ça allait mieux »... et de devoir y retourner des mois ou des années après pour recommencer... Je suis sûre que cette anecdote vous fait sourire.



Je suis avant tout Sylvie, forte de son expérience et de son expertise. Certains m'appellent parce qu'ils cherchent une chamane, d'autres une psychothérapeute etc... Pour me présenter à vous sur mon site, je me suis définie comme thérapeute holistique. Pourquoi ? Parce que je me reconnais dans le fait de pouvoir vous accompagner où vous souhaitez et où vous êtes prêt à aller.

Je vous accompagne sur ce chemin qui vous mène à être le miroir de vous-même, avec honnêteté vous apprenez par vous-même à vous prendre la main pour ne plus jamais vous abandonner en route.


Ce qui importe ce n'est pas qui je suis, c'est où et comment vous souhaitez vous rencontrer.


Pour cela, nous avançons ensemble selon ce qui vous définit, ce qui compte pour vous.

Et pour avancer, un panel de propositions s'ouvre à vous...


  • L'accompagnement personnalisé lors de séance individuelle vous permet de mettre en évidence les schémas répétitifs, de réactualiser vos besoins pour leur apporter les solutions adéquates. Ensemble nous libérons les traumas -et les émotions associées- encore cristallisés et à l'origine de ce qui vous empêche d'avancer, de vous réaliser.

  • L'accompagnement Thana s'associe à plusieurs démarches en lien avec le deuil et la mort. En temps que Thanadoula, je vous accompagne sur votre chemin de fin de vie et selon votre souhait jusqu'au passage. Vous êtes vous-même accompagnant d'une personne en fin de vie et vous avez besoin de soutien pour être pleinement présent à l'être cher, je suis là. Vous souhaitez faire le point sur les deuils symboliques non faits de votre parcours de vie et libérer ce qui doit encore l'être, nous y allons ensemble. Et peut-être êtes-vous en recherche pour remettre la mort à sa juste place dans le chemin de vie engagé, et vous vivre pleinement sans peur...

  • Création de tambour chamanique. La création individuelle de tambour est un moment intime et doux que vous programmez afin de vivre le processus de création et de tissage de lien dans la matière.



  • Les ateliers Thana, parler de la mort en présentiel et en visio : espace dédié à ce sujet universel et encore bien trop tabou. Témoignages, échanges, questionnements, libération émotionnelle... Se mettre face à ce sujet pour faire de la place à une vie libre et vibrante.

  • Les ateliers de Peinture Intuitive : espace dédié à éveiller votre énergie créatrice, au lâcher prise et à vous émerveiller car vous êtes « création & créateur ».

  • Les ateliers « Libérez sa voix » : espace dédié à connecter et exprimer ce qui reste enfoui en vous, à se laisser embarquer par l'outil le plus puissant qui soit alliant son et vibration.

  • Les cercles de tambours « Mon Tambour & Moi » : espace dédié à l'exploration de votre lien à votre vibration profonde, aux états modifiés de conscience, et également à l'utilisation du tambour dans la communication à soi et aux autres.


Une toile commune pour une oeuvre picturale collective. Gros plan, 4 mains de femmes tiennent un pinceau et peignent. Toile aux couleurs jaune, gris et noir


  • Création de tambour chamanique. La création collective de tambour invite à se révéler, à prendre sa place dans le groupe tout en restant pleinement connecté à son intimité.

  • Week-end Thana. Deux jours au rythme d'ateliers permettant d'appréhender ce sujet délicat qu'est la mort. Explorer ensemble les étapes du deuil, échanger ensemble pour sortir du tabou et de la peur.

  • Rencontre de soi à Soi. Accepter que le chemin sur lequel vous vous êtes engagés soit une succession de renouveaux, de fins et de commencements dans la continuité de qui vous êtes. Prendre la mesure que chaque choix est un enrichissement et non une perte. Se rencontrer sans jugement, sans exigence pour « être ».


Devant un tipi, un selfie d'un groupe de femmes de tout âge, leurs tenues offres une belle palette de couleurs. Elles portent sur leur visage des dessins faits avec du charbon. Elles grimacent, rigolent, sourient, chacune exprimant sa joie
Fin Création de tambours


La conscience est un choix de fonctionnement, pas toujours facile. Il y a toujours des périodes où nous nous demandons pourquoi, pourquoi nous nous sommes engagés sur cette voie.

Je dis que c'est un mode de fonctionnement car je vois autour de moi des personnes ne fonctionnant pas ainsi et évoluer tout autant sur leur chemin.


La conscience amène à un « travail » permanent ou ponctuel. Personnellement, je ne suis pas férue de l'acharnement thérapeutique dans n'importe quel domaine que ce soit d'ailleurs. Il y a une grosse part du travail qui se fait naturellement dans l'interaction avec les autres et les événements de la vie mais se faire accompagner permet d'avoir concrètement conscience de ce qui se joue, ce qui se libère et de réinvestir dans le quotidien les changements travaillés et observés.

  • Se saisir de ce qui est souffrant dans l'expérience pour avancer sereinement un temps, tout le temps... et y revenir à une nouvelle expérience inconfortable.

  • Se dire que la conscience est le chemin de toute une vie et aborder le travail thérapeutique comme un compagnon de route dans la compréhension de sa vie.


Choisir un thérapeute, c'est avant tout se choisir soi pour prendre une part active et consciente dans la vie que l'on mène. Suivez votre intuition, l'engagement ne se fait que si l'alchimie est au rendez-vous.


Retrouvez les dates des ateliers en cliquant ici.

Pour plus d'infos, cliquez ici. Pensez à mentionner l'intitulé de l'atelier ou de la séance concerné.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page