top of page
IMG_6850.JPG

Sylvie Di Scala

Thérapeute
Accompagnante fin de vie

Mes valeurs :

 

Liberté & Famille

Mes qualités :

 

Ecoute, justesse, force, douceur & présence

Ce en quoi je crois :

 

l’Humain et la Liberté d’être

Mon histoire . . . 

Je suis, c’est la première chose qui me vient pour commencer ma présentation. Cette chance ou plutôt cette décision, d’être pleinement moi dans chacun des rôles de ma vie : celui de femme, celui de mère, celui d’épouse et celui de thérapeute.

 

Issue d’une lignée de guérisseuses, mon parcours a pourtant commencé dans un tout autre domaine avec des études de secrétariat. Je tombe enceinte et je décide de mettre ma vie professionnelle sur pause afin de me consacrer entièrement à mes deux enfants jusqu’à leur scolarité. Ce choix de vie a clairement posé les valeurs de base de la personne que je suis : la famille, la présence. Elle devient la valeur qui est la boussole de chacun de mes choix professionnels et personnels. 

 

Et puis un jour, mon rôle de maman me laisse plus d'espace. Mes enfants sont à présent à l'école, je me retrouve avec du temps libre. Je profite donc de ce temps libre pour me former en art et plus spécifiquement en art pictural. C’est d'ailleurs à ce moment de ma vie que je crée mon entreprise, en 2011. A cette époque, je suis une psychothérapie personnelle. Je suis artiste peintre. Oui, au final, le secrétariat, plus trop pour moi ! Ma créativité a pris le dessus et je vis de mes expositions, des ventes de mes œuvres, et je suis même récompensée d’une médaille d’argent pour mon travail et mes tableaux réalisés à la peinture à huile. 

 

Mon parcours artistique dessine mon chemin. La peinture m’a offert de me rencontrer, ouvrant un espace d'introspection riche et profonde, d’expérimentation qui m'a permis de créer avec mon cœur, mon corps, mon âme et mon énergie. 

En 2014, je débute les accompagnements, d'abord par des interventions dans les écoles, puis avec la création de divers projets pour des institutions, pour des entreprises à la recherche de cohésion d’équipe et surtout, en individuel des plus petits aux plus âgés parce l’art ne s'intéresse pas à l'âge !

Et puis un jour, mon amie Karine, qui a commencé depuis un petit moment son propre chemin spirituel, commence à me conseiller des auteurs, me parler de Ma Premo, une chamane… Je me rends alors compte, grâce à ces petites graines qu’elle plante en moi, que depuis toujours je vis des expériences particulières sans me poser de question, sans chercher à comprendre le « pourquoi » profond de chacune d’entre elles. Avec ces graines qui poussent, qui germent, et fleurissent, mon chemin se révèle un peu plus, je décide de l'emprunter et je commence à comprendre que tout est beau parce que tout est en lien... 

"Le plus important n'est pas ce que l 'on donne aux autres, mais ce que

l 'on éveille et permet en eux "

- Jacques Salomé

Mon chemin spirituel commence alors avec l’incroyable rencontre de Ma Premo, lors de différents stages qu’elle proposait alors en France. J’explore grâce à elle les états modifiés de conscience, le souffle de vie, la mort, et surtout le corps, mon corps. En parallèle, l’énergétique s'invite  lors des stages obligatoires de la formation en psychothérapie que je suis, telle une évidence, cette approche m’amène à une autre vision des choses et de l’être humain, une vision plus globale et plus ouverte. Ma voix aussi vient me chercher. Je comprends qu’elle va devenir un guide dans les séances individuelles que je propose, alors je la laisse faire en lâchant prise, en m'amusant et en laissant le chant intuitif prendre sa place.

 

Les choses suivent leur cours. En 2014, je reçois l’appel de mon premier tambour chamanique. Je mets du temps à sauter le pas et après une longue attente, on me crée mon premier tambour en peau de cerf. Je pars à sa rencontre. Je l’apprivoise. Il devient comme une seconde peau au fil du temps. Je le comprends, il me comprend. Je le peins.

 

En 2018, sûre de pouvoir suivre l'autre dans sa liberté créative et après avoir transformé ma propre perception de la perfection, je décide d’accompagner les personnes souhaitant donner naissance à leur propre tambour. Elles créent ainsi un lien spécial et unique entre l’humain qu'elles sont et leur tambour. Je me rends compte d’ailleurs en écrivant ces lignes qu’après 6 ans, chaque tissage reste unique… la magie du lien ! 

danse-intuitive-02.JPG

Et puis, forte de mon intuition, éveillée aux signes de la vie, aujourd’hui j’assume de proposer l’accompagnement à la fin de vie, il m’aura fallu du temps, de la compréhension sur ma propre histoire et sur mes propres expériences. Dans ma vie, la mort était présente depuis toujours. J'ai compris que pour sortir de la peur de la mort, il était indispensable d'en parler.

Le lien s'est fait tout naturellement entre l'accompagnement thérapeutique et la relation à la mort. J'ai ainsi créé le Suivi Thana pour comprendre le processus naturel de deuil.

Parmi ces choses qui sont là depuis bien longtemps, il y a aussi la LSF (Langue des Signes Française). Elle a toujours fait partie de ma vie de façon subtile, mais depuis un peu plus d'un an et ma rencontre avec Alexandra Robin de Comm’unique en signes, mon initiation a pris tout son sens et je découvre cette langue mystérieuse et si riche à la fois. J’envisage une formation encore plus approfondie pour, par la suite, pouvoir proposer des séances, ateliers et retraites aux sourds et malentendants. 

 

Aujourd’hui, j’ai conscience que mon activité professionnelle suit une route parallèle à mon chemin personnel. Une se nourrit de l'autre et inversement. Le tournant a été la prise de décision de me dépouiller des étiquettes et de laisser la place à l'art de la Chamanka. Je sais maintenant que la liberté d’être a toujours été mon moteur, encore plus depuis que j’en ai pris conscience. Je ne fais plus qu’un. L’art de la Chamanka est Sylvie di Scala. Sylvie di Scala est L’art de la Chamanka. 

 

Je suis Sylvie di Scala et je suis toujours enchantée de vous rencontrer ou de vous retrouver ici ou là. 

Image de Marko Horvat

"Etre positif, ce n'est pas se bercer d 'illusions en croyant que tout se passera bien, mais avoir conscience  que quoi qu' il arrive, il est possible d 'en tirer bénéfice, d 'apprendre et de s' enrichir personnellement."

bottom of page